Le four à chaux

                 Le Four à Chaux

L’exploration des carrières d’Ahuy est très ancienne. Elle a cessé pour l’essentiel à la fin du 19èm e siècle, avec cependant quelques extractions jusqu’en1970 pour la zone la plus en aval de la combe.

Les pierres étaient utilisées en fonction de leur qualité : les plus massives entraient dans la construction des murs, les plus plates servaient à couvrir les maisons et les moins bonnes étaient amenées au four à chaux

Situé en bordure du CRn°25-sentier de la Combe d’Ahuy, le Four à chaux témoigne de ce travail des carriers et des chaufourniers dans le village.

C’est un four à un seul foyer. Les pierres étaient introduites par le haut et l’ouverture en demi-cercle à la base permettait d’introduire le bois de chauffe et d’extraire la chaux. La calcination durait 4 à 5 jours. Après un refroidissement de 2 jours, on effondrait la voûte pour extraire la chaux qui était emmagasinée dans des caisses et convoyées par tombereaux.

On utilisait cette chaux éteinte, soit avec de l’eau pour le remplissage des fissures ou le badigeon,   (rôle antiseptique dans les étables), soit associée au sable et à l’eau pour les enduits et le jointement des pierres.

Le four à chaux a été réhabilité en 2009/2010 par la municipalité avec l’aide du Conseil Général dans le cadre du « Plan Patrimoine insertion ». C’est l’association « Sentiers » qui a effectué les travaux.